Textes

BABY SWING

J'suis parti en vacances avec ma copine Dans le sud de la France près de la grande piscine On aurait pu s'marrer mais quand on a deux ans On peut pas s'embrasser il y a toujours les parents

Tout le corps écrémé on peut même pas bronzer Et quand on veut nager ils nous foutent des bouées Alors loin des parents, nous on fait des pâtés Tout en imaginant qu'on les a enterrés

Sur la terre ou dans l'eau En voiture, en bateau, on les a sur le dos Sur la terre ou dans l'eau A la plage, au bistrot, on les a sur le dos

Quand au bord de la route ils choisissent une paillote Pour y casser la croûte pour y boire de la flotte Ils veulent qu'on reste assis et qu'on ouvre la bouche Mais moi c'est mal parti, j'ai tout rempli ma couche

Sur la terre ou dans l'eau En voiture, en bateau, on les a sur le dos Sur la terre ou dans l'eau A la plage, au bistrot, on les a sur le dos

Quand on reprend l'auto sous un soleil en transe Il faudrait faire dodo et souffrir en silence Mais sur nos sièges bébé, ligotés en sueur On est trop énervé, voici venir les pleurs

Sur la terre ou dans l'eau En voiture, en bateau, on les a sur le dos Sur la terre ou dans l'eau A la plage, au bistrot, on les a sur le dos

A vrai dire les vacances ça n'est pas pour nous On a pas eu de chance de naître chez ces fous Du matin jusqu'au soir on se fait engueuler Et notre seul espoir c'est de pouvoir fuguer

RedSteph
Lina 27/10/2013 at 12:47

Salut, bien vu, comment se débarrassé du super flux??

Répondre - Link
Lina 27/10/2013 at 12:57

« Au pas de l’oie »
Pas tout à fait d’accord, Y en a encore qui suive le mouvement du joli mois de Mai…ouf heureusement. Merci à vous

Répondre - Link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.